le pain

mama propose du pain au levain comme le faisaient nos anciens. De vieilles variétés de blés, un pétrissage doux et des fermentations longues, permettent entre autres de retrouver le vrai goût du pain.

Ce pain n’est pas seulement plus digeste mais il est aussi une meilleure alternative nutritionnelle aux pains conventionnels. Le levain, de par son processus de fermentation diminue le taux d'amidon et de glucides pour ainsi obtenir des pains plus riches en minéraux, vitamines et oligo-éléments.

le pain

les ingrédients


Les farines utilisées sont semi complètes et les plus fraîches possibles. Elles proviennent actuellement de deux pays différents.
La première farine est bio et belge, elle est fournie par l’entreprise Graines de Curieux. Il s’agit d’une farine de blés anciens dit de population produits en Wallonie.
La deuxième est française et bio également, elle est produite par Philippe Guichard dans le sud-ouest de la France ; il y cultive des blés anciens de population sur luzerne vivante.
La farine d’épeautre est actuellement fournie par le Moulin de Hollange.


L’eau est filtrée et reposée afin d’éliminer une grande partie du chlore.
Le sel est un sel de mer gris provenant d’un petit producteur en Bretagne.


Le levain s’appelle mama. Grace à ses notes lactiques, il permet de ne pas trop acidifier le goût du pain et ainsi valoriser au mieux les arômes du blé.

Les allergènes possibles : froment, épeautre, gluten.

la production


Les pâtes sont pétries délicatement et peu de temps dans un pétrin à bras plongeants imitant un mouvement naturel de bras. Les fermentations sont longues, environ 24h en chambre froide.


Ensuite les pains sont cuits sur des pierres réfractaires.